Origines de la crise en Espagne

Explication express de la crise espagnole

Il n’y a pas si longtemps, au début des années 2000, un truc qui marchait bien en Espagne, c’était l’immobilier. Les Espagnols n’arrêtaient pas de construire. Ils construisaient partout, tout le temps. Comme ils construisaient beaucoup, beaucoup de gens travaillaient dans la construction.

En ce temps-là, tout le monde voulait s’acheter une maison. Mais les salaires restaient très bas tandis que le prix de l’immobilier s’envolait. Alors, tout le monde empruntait aux banques. Les ménages comme les entreprises. Comme elles prêtaient beaucoup, les banques ont dû emprunter à leur tour.

Seulement voilà, les Espagnols ont trop construit. Ajoutez à cela une bonne dose de corruption et on arrive, en 2008, à l’éclatement de la bulle immobilière. Les entreprises ont fait faillite, les gens qui travaillaient dans ce secteur se sont retrouvés au chômage et plus personne n’a pu rembourser les emprunts. Les mauvais payeurs ont éte expulsés et sont retournés vivre chez leurs parents quand ces derniers avaient encore un logement. En effet, nombre d’entre eux s’étaient portés garants pour leurs enfants et ce sont des familles entières qui se sont retrouvées à la rue. On a dénombré 500 000 expulsions en 5 ans.

Les banques étaient également asphyxiées car, comme elles n’étaient pas remboursées, elles non plus n’étaient pas en mesure de satisfaire leurs créanciers. La valeur des biens qu’elles avaient récupérés n’étant pas à la hauteur de leur endettement. L’État n’était pas capable de les renflouer et a finalement eu recours au financement européen. En échange, ils ont mis en place des mesures d’austérité extrême afin de diminuer les dépenses publiques. Soins de santé, éducation, culture, fonction publique, aide sociale, tous les secteurs subissent les coupes budgétaires drastiques d’un plan de rigueur qui poussent aujourd’hui les Espagnols dans la rue.

Bien sûr, la situation est plus complexe que ça. Les origines sont multiples (certains remontent même jusqu’à Franco) et de nombreux responsables sont pointés du doigt : Aznar, Zapatero, Rajoy, les spéculateurs, la corruption, etc. Ce post n’a pour objectif que de faire un premier débroussaillage.

La crise en 6 minutes

Une autre explication express de la crise. En vidéo cette fois.

La crise en 6 minutes

Publicités

Une réflexion sur “Origines de la crise en Espagne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s